Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Projet SAMPER

:

Projet SAMPER > Projet > Documentation
 

 Présentation du projet

 
Le principal objectif visé par le projet SAMPER est de démontrer la faisabilité d’un système capable d’estimer les niveaux de champ électromagnétique liés aux systèmes de radio communication à tout moment et en tout point d’une zone géographique prédéfinie dite zone d’étude.

L’objectif est de pouvoir traiter des situations complexes telle qu’un milieu urbain dense, qu’il est impossible de simuler du fait du manque d’information sur les émetteurs présents et sur les propriétés exactes des différents obstacles situés entre les émetteurs et un point donné de l’espace.

 La bande de fréquence étudiée dans ce projet va de 900MHz à 6GHz afin de couvrir l’ensemble des services de radiotéléphonie mobile (GSM, UMTS) et les réseaux hauts débits (Wifi, Wimax).

Les applications visées concernent conjointement l’aspect surveillance des niveaux de champ électromagnétique à l’échelle d’un quartier, d’une ville ou d’un bâtiment et l’aspect cartographie et quantification de la qualité de service d’un réseau type téléphonie mobile ou haut débit.

Pour ce faire, l’approche choisie s’appuie sur la combinaison de mesures (stations de mesure autonomes réparties sur un nombre restreint de points dans la zone d’étude complétées par des mesures mobiles ponctuelles si nécessaire), de technique de simulation du milieu de propagation (algorithmes de type méthodes asymptotiques) et de techniques d’interpolation statistique (méthode de krigeage, analyse statistique). Cet objectif, si la faisabilité est démontrée, doit se concrétiser par la mise en place d’un démonstrateur sur un site pilote dans la Ville de Grenoble.


L’étude que nous proposons porte sur deux aspects principaux :

- Système de mesures ponctuelles : capteurs de mesure autonomes et sélectifs en fréquence permettant de déterminer de façon continue l’exposition en termes de niveaux de champs électromagnétiques.
- Utilisation de méthodes inverse et d’interpolation basées sur des méthodes déterministes (algorithme de propagation par méthodes asymptotiques type lancer de rayons) et sur des méthodes statistiques (krigeage, calcul et interprétation de variogrammes)

Ces deux aspects seront regroupés dans un système opérationnel combinant de manière optimale les mesures et une partie logicielle afin d’estimer en tous point le niveau de champ électromagnétique à partir d’un nombre restreint de mesures.


D’autres objectifs à plus long terme sont à mentionner :

• Développement d’un système opérationnel de surveillance permanente de l’exposition des personnes.
• Mise à disposition d’une information pouvant alimenter une nouvelle modalité de communication au public.
• Mise en œuvre d’une méthodologie indépendante et complémentaire aux mesures de contrôle telles qu’elles sont pratiquées actuellement visant à lever les controverses dont elles font l’objet.
• Disposer d’information quantitative sur l’exposition collective et individuelle dans le cadre d’études épidémiologiques et dosimétriques.
• In Fine, répondre aux attentes des Collectivités Territoriales qui ont manifesté leur demande pour le concept de « surveillance permanente ». On peut citer par exemple les villes de Grenoble, Marseille, Nantes, Besançon, Brest et l’Association des Maires de France qui va consacrer un article sur ce concept.

                


Pour mener à bien la réalisation du projet SAMPER, l’ensemble des partenaires ont réparti le travail en cinq sous-projets principaux, sur une durée totale de 36 mois :